À l'abordage

mise en scène Clément Poirée | texte Emmanuelle Bayamack-Tam

  • temps scolaire :
    ven 11/03/2022 - 13h45
  • hors temps scolaire :
    ven 11/03/2022 - 20h30
  • Durée : 2h25
 Le site de la compagnie
Achat en ligne     dossier pédagogique       fiche projet EAC  
  • Pari réussi pour cette transposition osée de la pièce de Marivaux, admirablement incarnée par une troupe à l’énergie folle, qui aborde les questions contemporaines de genre et d’identité, de virilité et de passion. Jouissance du verbe et allégresse du jeu emportent le public dans une joyeuse célébration de l’amour… et du théâtre.

    L’écrivaine Emmanuelle Bayamack-Tam propose une relecture jubilatoire de l’utopie formulée trois siècles plus tôt par Marivaux dans Le Triomphe de l’amour. Sa langue gouleyante fait entendre à merveille cette comédie audacieuse sur le sentiment amoureux, et sa douleur universelle. Le public installé dans un dispositif quadri frontal assiste aux jeux amoureux de Sasha tombée raide dingue d’Ayden, élevé dans le culte de la chasteté. Sasha, corps androgyne et coupe de garçon, qui se lancera dans une guerre de séduction implacable… Fini l’ascétisme moralisateur, vive la liberté de mœurs et l’exaltation de tous les sens ! Surgissent d’entre les lignes classiques du marivaudage des questionnements hautement brûlants comme les conflits générationnels, la guerre des genres et des sexes, le polyamour. La mise en scène flamboyante orchestre le ballet effréné des affects, le jeu collectif est vif et naturel, la scénographie poétique. La folle inventivité du théâtre fait son œuvre, et le public part à l’abordage de l’amour avec un désir décuplé.

    La presse en parle :

    « A l'abordage ! » : amour pour tous à la Tempête. Clément Poirée rouvre en beauté son théâtre avec une réécriture ébouriffante du « Triomphe de l'amour » de Marivaux par l'écrivaine Emmanuelle Bayamack-Tam. La loi du désir, de tous les désirs, s'impose sur la scène en forme de ring. Un spectacle galvanisant porté par de jeunes comédien(n)es virtuoses. Les Echos

    les tourments de la passion sévissent à la Tempête Au cœur de la forêt de Vincennes, à la Tempête, le metteur en scène Clément Poirée et l’autrice Emmanuelle Bayamack Tam partent À l’abordage ! du Triomphe de l’amour de Marivaux. Ancrant l’œuvre du dramaturge français dans le monde d’aujourd’hui, il signe un spectacle original et jubilatoire. L’oeil d’Olivier

    (...) à l’abordage, arlequinade contemporaine d’après Le Triomphe de l’Amour de Marivaux Emmanuelle Bayamack-Tam a écrit un texte au rythme délicieux malaxant notre époque et largement inspiré du Triomphe de l’amour de Marivaux. Toute la Culture

  • Distribution

    • mise en scène : Clément Poirée
    • Bruno Blairet : Kinbote
    • Sandy Boizard : Theodora
    • François Chary : Arlequin
    • Joseph Fourez : Dimas
    • Louise Grinberg : Sasha
    • Elsa Guedj : Carlie
    • David Guez : Ayden

    Mentions Obligatoires

    • CRÉATION : au Théâtre de la Tempête, du 11 septembre, au 18 octobre 2020
    • Production : Théâtre de la Tempête - subventionné par le ministère de la Culture, la Région Ïle-de-France et la Ville de Paris -, avec la participation artistique du Jeune théâtre national. Augustin Bouchon, Guillaume Moog, Amandine Loriol et Camille Charretier. Théâtre de la Tempête Cartoucherie.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.