Rage

Festival L'ImpruDanse | chorégraphie Po-Cheng Tsai | compagnie B.Dance


Samedi 10 avril – 21h00 : Théâtre de l'Esplanade
Durée : 45min
 Y aller avec TED Petit Bus
 Babysitting
 Le site de la compagnie
Achat en ligne
  • B.Dance est une compagnie taïwanaise incontournable à la renommée internationale. Dans un savant croisement de mouvements traditionnels asiatiques, d’arts martiaux et de danse contemporaine, le chorégraphe Po-Cheng Tsai invente une esthétique unique. Un langage chorégraphique où l’expression théâtrale et la virtuosité le disputent à l’émotion des corps emportés dans une mécanique précise et fluide.

    Silhouettes ciselées, lumières minimalistes, costumes noirs, plateau blanc: l’univers graphique pousse à son paroxysme l’étau qui oppresse les danseurs avant qu’ils ne libèrent une énergie fiévreuse. Librement inspirée d’un thriller psychologique japonais de Yoshida Shuichi, adapté en film par Lee Sang-il, la pièce Rage évolue comme en un seul souffle, balayant sur son passage tout effort de résistance. D’abord un long silence immobile, une solitude désespérée, puis l’un après l’autre traversé de hoquètements soudains : dans une succession d’éclipses lumineuses, huit danseurs apparaissent, se meuvent, forment une arène humaine, explorant les profondeurs de l’âme et éprouvant leur rage face à leur incapacité de réaction. Gestes obsessionnels, muscles tendus, expressions puissantes tout en retenue : Rage est d’une élégance totale, magnifique, transcendée par des interprètes qui « ne dansent pas » mais habitent le mouvement jusque dans leurs regards. De la présence singulière de chaque individualité, Po-Cheng Tsai fait éclore une pièce chorale, quadrillant l’espace de diagonales parfaites percutées par des éclatements, des ondulations et des échappées belles vers un monde que l’on espère serein.

    LA PRESSE EN PARLE

    Une pièce de danse intense, profonde et réjouissante. .Mélina Hoffmann, L’Info tout court

    Sur le plateau, sept danseurs aux formations aussi diversifiées que pointues, du ballet classique au kung-fu en passant par le hip-hop, sont pris dans des rythmes et des sonorités anciennes, obsédantes comme dans une transe. Entre profane et sacré, Näss qui en arabe signifie “Les gens”, fédère, rassemble et laisse exploser une énergie collective communicative. Paris Art

  • Distribution

    • Chorégraphie : chorégraphie Po-Cheng Tsai
    • Lumières : Otto Chang
    • Musiques : Ezio Bosso, Emmit Fenn, Keaton Henson, Yoga Lin

    Mentions Obligatoires

    • Production France : LE TRAIT D'UNION
    • Crédit Photo © Ren-Haur Liu, Chou Mo

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.