Hora

Batsheva Dance Company | chorégraphie Ohad Naharin | SPECTACLE REPORTÉ



En raison des règlementations sanitaires internationales en vigueur le spectacle HORA est annulé. L’accueil de la Batsheva Dance Company est reporté à la saison 2021/2022
 Le site de la compagnie
Achat en ligne
  • Attention événement : la célébrissime compagnie de danse Batsheva Dance Company revient avec une pièce emblématique, envoûtante et raf née, visuellement saisissante. Hora couronne trente années de création du chorégraphe Ohad Naharin, gure de proue de la danse contemporaine internationale.

    Considéré comme un chorégraphe au geste puissant et aiguisé, fondateur de la technique Gaga, Ohad Naharin dirige ses danseurs avec une rigueur terriblement efficace. Onze danseurs vêtus de noir interprètent une danse dépouillée de tout artifice, une gestuelle puissante et inattendue, une étonnante cohésion : il n’en faut pas plus pour exercer une fascination irrésistible.
    Le public est emporté dans un état de pure contemplation. Ici, le Beau est la conséquence d’un doux désordre.
    La hora est une danse profondément liée aux premières heures de l'Israël moderne, à l'édification d'un monde nouveau et libre. Le mot est aussi polysémique ; Hora est le nom d'une danse folklorique célébrant les premiers pionniers en Israël. Elle signifie également “heure” en espagnol ou en italien, “jambe” en polonais... Ici c’est la langue universelle qui prime, celle du corps et du mouvement.

    La pièce est écrite aussi bien pour les férus de danse que pour un public amoureux du geste et apte à en apprécier la fraîcheur. Ohad Naharin a clairement inscrit sa création dans le jeu avec l’original. Les danseurs semblent souvent venir d’un autre monde et leurs gestes appartenir à un ailleurs. C’est magnifique et subjuguant.

    LA PRESSE EN PARLE

    Une beauté saisissante est atteinte avec un minimum d'effort et la plus simple des compositions ; c’est à couper le souffle. jpost.com

    “ Hora ” porte Batsheva à son essence même : une technique et des habiletés stupéfiantes, des couches de couleur et de brillantes associations d’idées. Rien à ajouter. Une autre réussite de Naharin et Batsheva. [...] un fleuron dans toute l’œuvre de Naharin. ynetnews.com

  • Distribution

    • De Ohad Naharin (2009)
    • LUMIÈRES ET SCÉNOGRAPHIE : Avi Yona Bueno (Bambi)
    • DESIGN SONORE ET ÉDITION : Maxim Waratt
    • CRÉATION COSTUMES : Eri Nakamura
    • BENCH DESIGN : Amir Raveh
    • SOUND MASTERING : Nir Klajman
    • MUSIQUE : Arrangée et interprétée par Isao Tomita, à l'exception de Data Matrix, de Ryoji Ikeda.
      Catacombs – Modest Mussorgsky; Aranjuez – Joaquín Rodrigo; Space Fantasy: Theme de "2001: L'Odisée de l'Espace" [Also Sprach Zarathustra] – composed by Richard Strauss; Die Walküre: La chevauchée Des Walkyries, Tannhäuser : Ouverture – Richard Wagner; The Unanswered Question – Charles Edward Ives; Peer Gynt: Solveig's Song – Edvard Grieg; Star Wars - Main Title – John Williams; World of Different Dimensions – Jean Sibelius; Prelude à l'après-midi d'un faune et Suite Bergamesque, No. 3: Clair de Lune – Claude Debussy

    Mentions Obligatoires

    • PRODUCTION : Batsheva Dance Compagny / Dlb Spectacle
    • COPRODUCTION : Montpellier Danse 2010 et le Lincoln Center Festival, New York
    • PREMIÈRE MONDIALE : 18 Mai 2009 - Jerusalem Theater, Jerusalem, Israel
    • Avec l’aide de la Spedidam.
    • CRÉDIT PHOTO : Roy Ascaf, Gadi Dagon, Ilya Melnikov

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.