Hamlet

D'après William Shakespeare | mise en scène Pierre Laneyrie et Alexis Moati | compagnie Vol Plané


Mardi 23 mars 20h30 : Trans-en-Provence
Mercredi 24 mars 20h30 : Salernes
Jeudi 25 mars 20h30 : Vidauban
Vendredi 26 mars 20h30 : Bargemon
Samedi 27 mars 20h30 : Le Muy
 Le site de la compagnie
Achat en ligne
  fiche projet EAC       dossier pédagogique    
  • Après avoir adapté Molière (Le Malade imaginaire, L’Avare, Le Misanthrope), Alexis Moati s’attaque à un autre monument du répertoire théâtral : Shakespeare avec Hamlet. Cinq acteurs pour raconter et jouer ce conte danois, dans un dispositif au plus proche du public. Un théâtre tantôt adressé, tantôt incarné, un théâtre partagé et généreux où le spectateur au cœur du dispositif vit activement le récit.

    Alexis Moati ne dépoussière pas les classiques, il les réactive et en donne une lecture nouvelle et collective. Il utilise ici Hamlet pour retourner vers ses thèmes de prédilection : l’adolescence et ses tourments, la quête de soi dans une société sombre et sournoise. « Je vois Hamlet comme un jeune homme ou une jeune femme qui, face à un vaste chantier, cherche à inventer le monde dans lequel il doit vivre. »
    Dépouillée des références historiques, cette réécriture replace Hamlet dans le réel, entre l’illusion du théâtre et la vérité du plateau.
    Pour mieux entrer en relation avec l’intime et l’humain de cette histoire, le pari sera tenu en 1h40, juste cinq acteurs, leurs corps et leurs voix qui interprètent l’ensemble des personnages, dans une adresse directe au public, pour mieux jouer des situations avec une certaine légèreté, une forme d’urgence.

    LA PRESSE EN PARLE

    Cette réactivation collective et participative du récit shakespearien offre une nouvelle vie au jeune prince danois et aux personnages qui gravitent autour de lui. Peut-être qu’il n’y aura pas quelque chose de pourri au royaume du Danemark. Peut-être même « qu’Hamlet ce soir ne mourra pas, qu’Ophélie peut-être ce soir, rien que ce soir, va survivre, que le ciel peut s’éveiller, les étoiles fleurir… » Journal Ventilo

    Alexis Moati et Pierre Laneyrie ont créé un Shakespeare surprenant, désossé mais fleuri, sec comme un match de boxe.(…) Enfantin, dérisoire, théâtral. Ils tirent les rôles comme on tire les rois, donnent des drapeaux au public comme dans un match, l’installent autour d’un ring, le regardent, lui sourient, lui parlent. Journal Zibeline

  • Distribution

    • D’après le texte de William Shakespeare
    • Une création de la Compagnie Vol Plané
    • Mise en scène : Pierre Laneyrie et Alexis Moati
    • Direction d’acteurs : Pierre Laneyrie
    • Jeu : Chloé Martinon, Pierre Laneyrie, Thibault Pasquier, Alexis Moati et Clémentine Vignais


    Mentions Obligatoires

    • Production : Compagnie Vol Plané
    • Coproduction en cours : Le ZEF - scène nationale de Marseille; Théâtre du Sémaphore scène conventionnée Pôle de développement cutlturel
    • Soutien : Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, D.R.A.C et Région Sud
    • Vol Plané est conventionnée avec la DRAC PACA et la Ville de Marseille, aidée au fonctionnem ent par la Région Sud et le Département des Bouches-du-Rhône. A partir de la saison 18-19 et pour les trois saisons à venir, Alexis Moati est artiste de la Bande du ZEF - scène nationale de Marseille.


VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.