Atlas/Études

chorégraphie Michèle Murray | Compagnie PLAY

Vendredi 03 avril - 19 : 00
 Le site de la compagnie
Achat en ligne
  • Michèle Murray propose un programme de pièces qui compose un marathon de danse pure, plein d’énergie jubilatoire. Avec une belle distribution, la chorégraphe compose un atlas des savoirs et malices, saisi au vif des danses d’aujourd’hui.

    Comment les corps racontent-ils notre époque?
    Comment entrent-ils en résonance avec le monde?
    Les questions de fonds que pose la chorégraphe Michèle Murray dans Atlas / Études sont aussi des questions de danse et de territoire, de mémoire et de mythologie. D’origine franco-américaine, formée aux techniques classiques à Düsseldorf et contemporaines à New York auprès de Merce Cunningham, Michèle Murray a décidé de mixer les exigences de son écriture abstraite et narrative à une remise en jeu des formes de danses actuelles. Guidée par l’inspiration de l’atlas « Mnémosyne », collection d’images de l’historien d’art Aby Warburg, elle développe le dessin d’un atlas chorégraphique personnel constitué de cinq pièces courtes. Indépendantes les unes des autres, ancrées au rythme tous azimuts de musiques variées dont celles de Gerome Nox, elles mettent à nu le résultat d’un travail chorégraphique rigoureux et inventif, apte à rebattre les cartes de la modernité et s’émanciper de tout académisme. Pièces à vivre et à éprouver, elles dessinent l’atlas d’une chorégraphe engagée dans un inédit marathon de danse pure, bourrée d’énergie et de jubilation.

    LA PRESSE EN PARLE

    Chaque étude est le prétexte à une remise en jeu, selon des combinatoires, des modes inter-relationnels, des qualités d’écoute, des partages de niveaux énergétiques, incessamment réenvisagés. On y trouve le sel de l’esprit actuel d’une interprétation contemporaine. Souvent le regard est alors tenu en haleine. Gérard Mayen, Dansercanalhistorique.fr

    Les pièces arrimées aux espaces polymorphes de l’intime et du public, elles dessinent l’atlas d’une chorégraphe engagée dans un inédit marathon de danse pure, bourrée d’énergie et de jubilation. Sceneweb

  • Distribution

    • DIRECTION ARTISTIQUE, CONCEPT : Michèle Murray
    • COLLABORATION ARTISTIQUE: Maya Brosch
    • CREATION LUMIERE : Catherine Noden
    • CREATION, INTERPRETATION : Alexandre Bachelard, Kim Ceysens, Elodie Fuster Puig, Marie Leca, Felix Maurin, Manuel Molino, Jonathan Sanchez
    • MUSIQUE : Gerome Nox pour les etudes # 4, # 5 et # 9
    • POUR LES AUTRES ETUDES : Angelo Badalamenti, Glenn Branca, John Fahey, Keiji Haino, Bernard Parmegiani, David Tudor
    • PHOTOS : Paul Leclaire, Laurent Paillier, Alain Sherer

    Mentions Obligatoires

    • PRODUCTION : play / Michèle Murray – Association Stella
    • COPRODUCTION : Festival Montpellier Danse 2018, zentrum zeitgenössischer tanzhochschule für musik und tanz köln, ici – Centre Chorégraphique National Montpellier Occitanie / Direction Chritian Rizzo.
      Accueils en résidence Montpellier Danse – agora, cite internationale de la danse
    • SOUTIEN : Fondation BNP Paribas / Espace Bernard Glandier Montpellier, direction Didier Theron / zentrum zeitgenössischer tanz-hochschule für musik und tanz köln/ Théâtre la Cigalière Serignan / avec le soutien de la Ménagerie de verre dans le cadre du Studiolab. Apport à la production Conseil Général de l’Hérault. Avec l’accompagnement de la maison cdcn uzes.
      Partenaires publics DRAC Occitanie Pyrénées Méditerranée (aide au projet) / région Occitanie Pyrénées Méditerranée / ville de Montpellier.




VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.