TANIA’S PARADISE

ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE GILLES CAILLEAU
Festival L'impruDanse | troisième édition
MARDI 2 AVRIL – 20 : 30
MERCREDI 3 AVRIL – 20 : 30
VENDREDI 5 AVRIL – 19 : 00
(lieu indiqué ulterieurement)
 Le site de la compagnie
  • Gilles Cailleau nous invite cette saison à partager un spectacle intimiste entre cirque et conte interprété par une rayonnante artiste contorsionniste. Un moment à partager dans un espace étonnant...

    Pénétrons dans la yourte kirghize! Sous la tente, une énigmatique contorsionniste nous fait part de ses élans, ses indignations et ses chagrins. Plus en confession qu’en représentation, le corps est porteur d’un conte, livré sur le ton de la confidence, mélange d’étrangeté et d’évidence. Le spectacle se déroule comme une fugue, en un seul mouvement qui s’étire... Tania’s Paradise parle de l’univers du cirque, des saltimbanques et des déracinés, des blessures de la vie et des façons de les soigner. Conçu avec Gilles Cailleau (écriture, mise en scène et scénographie), l’univers de Tania Sheflan se compose et se recompose selon sa nécessité de dire, plutôt que dans la recherche de la prouesse physique. Une liberté qui permet à cette acrobate-poète originaire de Tel Aviv d’imaginer une autre façon de visiter l’âme, de visiter ceux que le théâtre attire, inquiète ou indiffère.

    LA PRESSE EN PARLE

    Tania Sheflan marche sur les mains et pourtant elle a la tête sur les épaules. Sur la piste de sa vie, elle raconte son enfance, ses premiers émois, ses colères, évoque ses pa- rents, leur migration en Israël, les contradictions d’un pays où Dieu triomphe d’un monde amer et sauvage. Sous une yourte, la jeune contorsionniste dévoile sa singularité avec ce récit initiatique, tout en mêlant manipulations du corps et d’objets hétéroclites qui forment peu à peu le paysage de sa vie.– Thierry Voisin, Télérama

    En rupture avec la philosophie de l’exploit, loin des numéros des foires d’antan, Tania Sheflan se plie, se noue et se dénoue tout en douceur, au plus près du public et en le regardant dans les yeux. Entre vulnérabilité et audace, Tania raconte son métier, ses amants, son pays – Israël –, et dit avec son corps ce que les mots peinent à exprimer.– Catherine Robert, La Terrasse



  • Distribution

    • écriture, mise en scène et scénographie : Gilles Cailleau
    • co-écriture, interprétation, contorsion, harpe : Tania Sheflan
    • Scénographie, son, lumières, régie : Julien Michenaud.
    • régie générale et assistante-décoratrice : Lydie Del Rabal.
    • Touche finale et codirection de la compagnie : Patou Bondaz.

    Mentions obligatoires

    • Production : Anne Rossignol
    • Diffusion : Anne Laurence Loubignac.
    • Coproduction :
      • l’Estive, scène nationale de foix et de l’ariège
      • Scènes du Jura, scène nationale en préfiguration
      • Street C.A.T bat yam festival (israël) .La Méridienne, scène conventionnée de lunéville
      • l’Abattoir / Centre National des Arts De La Rue
      • l’Arc, Scène Nationale du Creusot
      • la ville de La Valette-Du-Var
      • Tania’s Paradise a reçu le soutien de l’Institut Français et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur au titre de leur convention de coopération.




  •  Achetez en ligne

    Achetez vos billets avec ou sans Carte Libre Saison directement sur notre site de billetterie en ligne par paiement sécurisé.
    Avec Carte Libre SaisonSans Carte Libre Saison
    Pass Soirée L'ImprudansePass L'Imprudanse

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.