Compagnonnage


  • Un compagnon au long cours...

    • Gilles Cailleau
    • Gilles Cailleau
      Gilles Cailleau

      Gilles Cailleau et la compagnie Attention Fragile sont en résidence pour les 3 prochaines saisons. Comédien, acrobate, musicien, auteur, clown, metteur en scène, Gilles Gailleau est de ces artistes qu’on aime et qu’on a envie de soutenir. L’œuvre de Gilles Cailleau est multiple. De « Tout l’univers en plus petit » programmé en mai dernier en passant par « Le Tour complet du cœur » (janvier 2018) au « Nouveau monde » (avril 2018), Gilles Cailleau nous embarque dans des univers et des espaces très différents. Car l’espace est fondamental chez cet artiste forain : un chapiteau, une yourte, une place de village... Chez Gilles tout peut être théâtre. C’est un artiste profondément sincère et généreux. Nous le verrons souvent ; il deviendra familier des lieux et de nos univers. En janvier et février, il plantera son chapiteau durant 5 semaines au sein de la Cité Scolaire de Lorgues. Un résidence hors norme, immersive, au plus près des collégiens et lycéens pour créer des liens, s'interroger ensemble et découvrir le Théâtre avec un grand « T ».

      Avec Gilles Cailleau, nous parcourons le territoire, il nous proposera des stages, des ateliers, des impromptus ; Il nous aidera à mieux comprendre cette saison hors les murs, grâce à ses interventions magiques et burlesques.

      « Le théâtre, tout le monde peut en faire s’il a envie de raconter des histoires, qu’elles soient tristes ou gaies.
      Toutes nos rencontres de la saison seront faites pour ça, pour que n’importe qui ayant envie de raconter quelque chose de lui ou du monde se souvienne qu’il en a le droit et les moyens.
      Le droit, parce que le droit au théâtre est aussi universel que le droit de chanter ou de jouer ou de boire ou de manger ; les moyens parce qu’on ne fait pas du théâtre qu’avec de la littérature, on peut en faire avec ou sans parler, avec son corps habile ou maladroit, avec tout ce qu’on sait faire ou ce qu’on ne sait pas très bien faire, on peut en faire avec un instrument de musique, avec les doigts, avec 2 bouts de papier qu’on chiffonne et qu’on fait parler... » Gilles Cailleau.




  • Les compagnons de la saison

    • fabrice melquiot
    • fabrice murgia
    • alexis moati
    • fabrice melquiot
      Fabrice Melquiot

      La saison 2016/2017 a été riche de projets proposés par Fabrice Melquiot : de la flamboyante « Suzette », aux rencontres avec les auteurs par le biais de « Fenêtres Avec Vue » et du « Bal Littéraire ».Cette saison, Fabrice Melquiot nous propose sa création très intime au côté de Manolo et Camille du théâtre équestre, le Centaure. Il poursuivra des actions en direction du public scolaire en proposant ateliers et actions de sensibilisation.

    • fabrice murgia
      Fabrice Murgia

      « Black Clouds » présenté en février dernier nous a plongés dans le monde tentaculaire des cyber attaques. Cette saison, ce sera l’œuvre emblématique de Fabrice Murgia, « Le Chagrin Des Ogres », véritable coup de cœur et coup de poing qui sera à l’honneur. L’occasion de nous pencher sur le sens de cette œuvre avec en accompagnement des rencontres avec le public et des actions de sensibilisation en direction des adolescents traitant du cyber harcèlement et de la violence à l’école.

    • alexis moati
      Alexis Moati

      Accompagner un artiste pendant deux saisons, c’est ce que nous proposons à Alexis Moati. Le metteur en scène de la Compagnie Vol Plané créera en 2018/2019 une adaptation théâtrale du film de Sydnet Lumet, « A bout de Course », que Théâtres en Dracénie soutient et coproduit. En attendant de le retrouver sur les planches, dès cette saison et en amont de sa création, ce sont deux stages d’une semaine qu’il propose au public, en octobre 2017 et en février 2018. Réunir un groupe d’amateurs de tout âge et représenter une image emblématique de la famille, sujet central du film de Lumet. Travailler à base d’improvisation, de technique théâtrale, mais également s’approprier son image grâce à de la vidéo. Ces stages seront l’occasion pour Alexis Moati d’avancer sa réflexion et son processus de création, en impliquant le groupe d’amateurs dans une participation à l’écriture de l’œuvre.




  • Les artistes chorégraphes que l'on suit...

    • Arthur Perole
    • romain bertet
    • Arthur Perole
      Arthur Perole

      Arthur Perole déjà présent la saison passée avec « Stimmlos » vient nous présenter sa dernière création, « Rock’ n Chair ». L’occasion pour le public de prolonger le lien qu’il a tissé avec ce chorégraphe de talent.

    • romain bertet
      Romain Bertet

      Romain Bertet est invité dans L'impruDanse avec « ...de là-bas ». Ce spectacle est à coup sûr un coup de cœur et l’on ne va pas laisser filer ce chorégraphe-danseur fraîchement installé dans le Var.