Edito saison 2015 2016
Théâtres en Dracénie, Scène Conventionnée pour l’enfance et pour la danse, Pôle régional de développement culturel

La saison 15-16, cette dixième et dernière saison pour moi à Théâtres en Dracénie sera à l’image de toutes ces saisons que j’ai eu le bonheur de réaliser avec une programmation exigeante tout en étant accessible, diversifiée tout en étant cohérente et ouverte sur le monde.

Une saison riche de la parole des artistes qui témoigne de notre époque et nous invite au voyage. On retrouvera des artistes qui ont marqué la vie de Théâtres en Dracénie, comme Ibrahim Maalouf, Akram Khan, Kubilai Khan Investigations, le Ballet National de Marseille...

On retrouvera les temps forts qui rythment les saisons, le Festival de Jazz en Décembre, Amarelles en Janvier, Les Vents du Levant en Mars, le Festival Play Bach en Mai.

Pour cette saison encore, des artistes magnifiques offriront tous leurs talents. Nous aurons ainsi le bonheur d’applaudir Carole Bouquet, Olivier Sitruk, Nicolas Le Riche...
Le théâtre parlera d’amour, de désir. Il se fera comédie avec La Nuit des rois de Shakespeare, tragédie avec Dispersion d’Harold Pinter. Il donnera la parole à des femmes que l’écriture a tenues debout. Ainsi Irina Brook mettra en scène des textes de Marguerite Duras et Virginia Woolf, tandis qu’Anne Théron prolongera Les Liaisons dangereuses en interrogeant le désir autrement, du côté du devenir des femmes.
La danse célèbrera le corps vivant, en mouvement, en représentation. De la danse classique, sublime de Nicolas Le Riche à celle du Ballet National de Marseille ou du Malandain Ballet Biarritz jusqu’à la danse contemporaine, ample, généreuse et enrichie d’autres cultures, comme celle de Frank Micheletti et d’Akram Khan.
La musique, multiple, ponctuera la saison de voix intenses et raffinées.

Ces 10 saisons ont été pleines, intenses, riches de combats à mener, de victoires à gagner pour que ce théâtre remplisse sa pleine mission de lieu de création, de diffusion et qu’il rayonne sur la Dracénie, sur le Var et bien au-delà.
Je pars, avec en moi, le souvenir lumineux de tant de rencontres magnifiques avec les artistes et avec le public. Je remercie mes collaborateurs qui ont apporté leurs compétences, leur travail pour la réalisation et le succès de toutes ces saisons. Je remercie les tutelles qui portent ce Théâtre, la Communauté d’Agglomération Dracénoise, et aussi l’Etat, Le Conseil Régional, le Département du Var.
En cette époque difficile, j’ai confiance en leur soutien, aussi je souhaite une belle arrivée à mon successeur et formule le vœu que Théâtres en Dracénie continue à vivre et à rayonner pour le bonheur du plus grand nombre.

Odile Thiériot
Directrice de Théâtres en Dracénie