My Ladies Rock

chorégraphie Jean-Claude Gallotta | groupe Emile Dubois/Cie Jean-Claude Gallotta
Danse
Samedi 07 avril > 21:00 > Complexe St Exupéry    
 Le site de la compagnie
  • Clore le festival L’impruDanse avec Jean-Claude Gallota et sa dernière création qui célèbre la femme artiste rock, est une belle occasion d’inviter le public à réviser ses classiques, standards du rock de Janis Joplin à Patti Smith, et pourquoi pas, finir en dansant…

    L’histoire du rock serait affaire de mâles. Des concerts boostés à la testostérone, des musiques qui rentrent mal dans des pantalons trop étroits, des destins de héros météoriques. Les femmes n’y seraient que des égéries aux yeux énamourés, des icônes secrètes, ou des muses manipulatrices.

    Il est vrai que pour faire sauter le verrou de la porte du rock (et empêcher qu’on la referme), les pionnières ont dû oser, et fracasser l’image dans laquelle on voulait les confiner. Et reconnaissons que de Janis Joplin à Patti Smith, de Nico à Nina Hagen, elles n’y sont pas allées avec le dos de la guitare. Elles et les autres se sont enfin donné le droit « d’être des hommes comme les autres », le droit d’être ce qu’elles étaient, jusque dans leurs excès et leur génie musical, jusqu’aux jeux transgenres et jusqu’à la transe.

    Alors, un rock des hommes et un rock des femmes ? Non, parce que toute l’histoire du rock est marquée par l’androgynie, c’est à dire par cette quête désespérée de la réunion du masculin et du féminin. Mick Jagger, Patti Smith, David Bowie, P.J. Harvey, Lou Reed, Nico... et d’autres, en ont été les hérauts en faisant exploser l’étroit corset dans lequel suffoquaient les corps avant la venue du Rock. « My Ladies Rock » va raconter le paysage musical et culturel, vu d’en face, de la fenêtre qui donne sur le versant féminin, fertile, enthousiasmant puisqu’il rejoint aujourd’hui le combat loin d’être achevé de la cause des femmes...

    LA PRESSE EN PARLE

    La danse de Jean-Claude Gallotta pulse, dévale, ruisselle de sensations. Elle remonte aussi les manches pour s’inventer encore plus libre, plus déflagrante, toujours neuve.Rosita Boisseau, Le Monde

  • Distribution

    • Chorégraphie: Jean-Claude Gallotta assisté de Mathilde Altaraz
    • Texte et dramaturgie: Claude-Henri Buffard
    • Avec: Agnès Canova, Paul Gouëllo, Ibrahim Guétissi, Georgia Ives, Bernardita Moya Alcalde, Fuxi Li, Lilou Niang, Jérémy Silvetti, Gaetano Vaccaro,Thierry Verger, Béatrice Warrand
    • Scénographie et images: Jeanne Dard
    • Lumière: Dominique Zape
    • Montage vidéo: Benjamin Croizy
    • Costumes: Marion Mercier assistée d'Anne Jonathan et de Jacques Schiotto
    • Avec les musiques de (sous réserve de confirmation):
      Wanda Jackson | Brenda Lee | Marianne Faithfull | Aretha Franklin | Nico | Joan Baez | Lizzy Mercier Descloux | Patti Smith | Tina Turner | Betty Davis | Laurie Anderson | Sony and Cher | Siouxsie and the Banshees | Janis Joplin | Nina Hagen |

    Mentions obligatoires

    • Photo © Benoite Fanton
    • Production: Groupe Émile Dubois / Cie Claude Galotta
    • Coproduction: Maison de la Culture de Bourges, Théâtre du Rond Point, Théâtre de Caen, CNDC d’Angers, Châteauvallon, scène nationale
    • Avec le soutien de la MC2 : Grenoble




  • Workshop De Danse - Atelier
    Mercredi 16 mai - Plus d'infos...


  •  Achetez en ligne

    Achetez vos billets avec ou sans Carte Libre Saison directement sur notre site de billetterie en ligne par paiement sécurisé.
    Avec Carte Libre SaisonSans Carte Libre Saison